Bien beau manger... mais comment bien absorber?

Mis à jour : mai 11


J’ai la chance d'entraîner des individus en salle de conditionnement physique depuis déjà plusieurs années. Ce que j’ai réalisé avec le temps, c’est que les gens comprennent l’importance d’avoir une alimentation adaptée à leur objectif et ils comprennent aussi que l’alimentation est le carburant qui leur permet de performer. Ce qui est difficile pour certains à conceptualiser, c’est que les aliments que l’on ingère doivent être bien absorbés pour pouvoir dégager un maximum d’énergie et avoir un impact réel sur notre performance et notre santé. Plusieurs spécialistes en naturopathie vous diront : «nous ne sommes pas ce que l’on mange, nous sommes ce que l’on absorbe.» Cette phrase représente l’idée centrale de ce que nous allons aborder aujourd’hui. Dans le texte qui suit, vous comprendrez ce qui peut impacter notre capacité d’absorption des nutriments et par le fait même influencer l’atteinte ou non de votre objectif.


Qu’est-ce qu’une enzyme digestive


Pour pouvoir bien comprendre le rôle des enzymes digestives dans le corps, il faut tout d’abord comprendre la définition de l’absorption. Lorsque l’on parle d’absorption d’un aliment, nous considérons que le corps réduit celui-ci à sa plus petite unité de mesure permettant aux nutriments d’être utilisé par l’organisme. En d’autres mots, le corps procède par divers moyens biochimiques au sectionnement des aliments. Dans ce procédé de sectionnement, les enzymes digestives jouent au rôle similaire à une paire de ciseaux. En effet, lorsqu’un macronutriment comme une protéine, un glucide ou un lipide rencontre une enzyme digestive, il y a un effet de découpage ce qui favorise l’absorption du nutriment. Il est alors relativement simple de comprendre que le niveau enzymatique doit être optimal pour soutenir l’absorption.

Les types d’enzymes digestives


Un premier type d’enzyme que le corps doit sécréter est la lipase. Cette classe d’enzymes intervient dans la dégradation des lipides (gras) sous forme d’acides gras. Il va sans dire qu’il existe plusieurs variétés d’enzymes lipases, cependant le plus abondant est la lipase pancréatique. Comme son nom l’indique, cette enzyme est produite et créée par le pancréas suivant l’ingestion d’un aliment.


Un deuxième type d’enzyme créé par l’organisme sont les amylases. Ce regroupement d’enzymes permet la dégradation des carbohydrates sous forme de glucide simple. Le corps sécrète l’amylase principalement par deux voies métaboliques, soit les glandes salivaires et le pancréas. Étant donné que ce type d’enzyme se retrouve dans la salive, une étape cruciale dans l’absorption des nutriments est la mastication. Il va sans dire que si quelqu’un ne mastique pas suffisamment avant d’avaler, une diminution d’absorption des nutriments sera constatée. Étant donné que l’amylase permet l’assimilation des glucides, un taux d’amylase optimal aura comme effet de diminuer les risques de développer une résistance à l’insuline, un problème qui est souvent constaté chez les gens en surplus de poids.


Un troisième type d’enzyme érigé chez l’Homme sont les protéases. Ceux-ci permettent la dégradation des protéines sous forme d’acides aminés. Ces enzymes sont sécrétées par l’estomac et le pancréas. En plus de jouer un grand rôle au niveau de la digestion des protéines, ce type d’enzyme a aussi une fonction de support au niveau du système immunitaire, favorise la cicatrisation, impacte la coagulation du sang en plus d’avoir un impact sur plusieurs autres fonctions vitales. Dans la famille des protéases, les pepsines, les trypsines et les chymotrypsines sont celles qui influencent le plus la dégradation des protéines sous forme d’acides aminés.


Causes d’un manque d’enzymes digestives


Beaucoup de facteurs peuvent expliquer un manque d’enzymes digestives, la plus sérieuse : l’insuffisance pancréatique. Rassurez-vous cette condition est la plus sérieuse, mais n’est pas pour autant la plus courante. En effet, d’autres éléments comme le syndrome métabolique, la résistance à l’insuline, des intestins poreux, l’obésité et des triglycérides hauts etc.… peuvent expliquer un manque d’enzymes digestives. La bonne nouvelle dans cette histoire, c’est qu’il est possible de rétablir cette condition à l’aide d’une bonne alimentation, d’un bon suivi personnalisé et de bonnes séances d’activités physiques.


Il est important de savoir que certains suppléments d’enzymes pourraient aussi vous permettre d’améliorer votre niveau d’enzymes digestives. Cependant ces suppléments ne règlent pas nécessairement le problème. La meilleure façon d’optimiser vos enzymes digestives est d’améliorer votre santé générale. L’utilisation de suppléments appropriés et référés par votre professionnel de la santé pourraient dans certains cas accélérer l’atteinte de vos objectifs. Ceci étant dit, n’oubliez pas que l’atteinte d’un objectif est un processus et non une course.


Conclusion


Pour bien assimiler vos nutriments, il vous faut suffisamment d’enzymes digestives. Une meilleure assimilation vous permettra d’atteindre plus facilement vos objectifs et améliorera votre santé globale. Si vous faites de l’embonpoint ou une des conditions énumérées plus haut, vous devriez penser à changer votre mode de vie. De meilleures habitudes de vie permettront d’optimiser le niveau d’enzymes, et un meilleur taux d’enzymes accélèrera la réalisation de vos objectifs. C’est un bon cercle vicieux. N’oubliez pas de parler de la supplémentation à votre professionnel de la santé, peut-être que celui-ci peut vous aider.


 P.S. Il est important de comprendre qu’il existe plusieurs types d’enzymes dans le corps humain et qu’elles ne sont pas toutes impliquées dans les facteurs digestifs. En effet, les enzymes sont des catalyseurs permettant une panoplie de réactions biochimiques dans l’organisme.

  • Facebook - White Circle
  • YouTube - Cercle blanc
  • Instagram - Cercle blanc

(819) 434-2143

© 2018 par FxV Solution.